Implant d’oreille moyenne (IOM)( version PDF Télécharger le PDF )

Figure 6

Figure 6 : implant oreille moyenne : partie implantée – partie externe

L’implant d’oreille moyenne est le dernier arrivé sur le marché et le moins évolué pour le moment. Cet implant est fixé directement sur la chaîne ossiculaire pour en augmenter sa vibration. Différents modèles existent, tous en phase de développement, le plus au point étant le Vibrant Soundbridge. Ils fonctionnent en augmentant la vibration mécanique de la chaîne ossiculaire par deux systèmes de “petits vibrateurs” différents : un petit aimant électromagnétique ou un cristal piézo-électrique. L’implant d’oreille moyenne se compose de deux parties : une externe classique de type contour d’oreille et une partie implantée sous la peau (figure 6). Ces deux parties sont maintenues ensemble par un système d’aimant comme l’implant cochléaire. La partie implantée est relativement complexe. Sa forme va surtout dépendre de l’endroit où le “petit vibrateur” est fixé sur la chaîne des osselets. Le Vibrant Soundbridge de Med-El est fixé sur la branche descendante de l’enclume, le MET de Otologics est placé sur le marteau, le système Soundtec sur l’apophyse lenticulaire de l’enclume et le système DACS est fixé sur un piston après avoir enlever l’étrier. Le système TICA, est un système totalement implantable placé sur l’enclume. Le système Esteem de Envoy Medical est aussi totalement implantable ; double, il est placé sur le marteau et l’étrier après avoir enlevé l’enclume. Tous ces systèmes nécessitent une chirurgie plus ou moins difficile et compliquée, pouvant durer plusieurs heures et le plus souvent dans le cadre d’une hospitalisation de quelques jours. Ils sont essentiellement indiqués chez l’adulte dans les surdités de perception pure moyenne à sévère, bilatérale et relativement symétrique, d’origine purement cochléaire et avec une oreille moyenne saine et où un appareil auditif conventionnel n’apporte pas le bénéfice auditif escompté. Ces implants peuvent aussi être indiqués dans les cas de maladies dermatologiques du conduit auditif externe empêchant le port d’un appareil auditif. Ces indications sont extrêmement limitées actuellement en raison notamment du fait qu’il s’agit de modèles en pleine phase de développement, que les risques opératoires ne sont pas négligeables, du peu de recul à long terme de ces appareils, des coûts relativement élevés et de l’impossibilité de faire  une résonance magnétique de plus de 1,5 Tesla. Le bénéfice réel de ces implants d’oreille moyenne n’est pas encore clairement établi et reste fort discuté. De plus, les nouveaux appareils auditifs de type contour d’oreille avec embout ouvert sont employés avec quasi autant de succès pour les mêmes indications. En Suisse, seuls les hôpitaux universitaires, l’Hôpital cantonal de Lucerne, et quelques chirurgiens reconnus sont habilités à prescrire et poser ce type d’implant. Il ne faut pas que l’aspect spectaculaire prenne le pas sur les besoins réels des patients!

Dernière modification 31.08.2015


Anonyme. Initial results : Vibrant Soundbridge. Symphonix Devices Inc., 1998. Le premier Vibrant Soundbrige a été posé en Suisse en 1996 par Fisch. http://www.vibrant-medel.com/Lang/fre/Function/index.asp?m=2&u=1

L’aimant va vibrer lors que l’on met en tension un champ éléctromagnétique. L’aimant est normalement placé au milieu d’un bobinage capable de produire ce champ électromagnétique.

Le cristal piézo-électrique a la propriété de vibrer quand on lui applique un courant électrique d’une certaine intensité.

Utilise un aimant électromagnétique.

Abréviation de l’anglais “Middle Ear Transducer”, c’est-à-dire tranducteur de l’oreille moyenne. Utilise un aimant électromagnétique. Kasic J, Fredrickson J. The Otologics MET ossicular stimulator. Otolaryngol Clin N Am 2001;34(2):501-513. En 2005, un modèle totallement implantable a été développé.

Utilise un aimant électromagnétique. Hough J, Dyer K, Matthews P, Wood M. Early clinical results : SOUNDTEC implantable hearing device phase II study. Laryngoscope 2001;111:1-8, p. 2-3.

Abréviation de l’anglais “Direct Acoustic Cochlear Stimulator, c’est-à-dire stimulateur acoustique direct de la cochlée”. Häusler R, Stieger C, Bernhard H, Kompis M. A novel implantable hearing system with direct acoustic cochlear stimulation. Audiol Neurotol 2008;13:247-256.

Abréviation anglaise de “Totally Implantable Cochlear Amplifier”, c’est-à-dire amplificateur cochléaire totalement implantable. Utilise un crisal piézo-électrique. Zenner H, Maassen M, Plinkert P, et al. Erste Implantationen eines vollständig implantierbaren elektronischen Hörsystems bei Patienten mit Innenohrschwerhörigkeit. HNO 1998;46:844-852.

Utilise un cristal piézo-électrique. Chen D, Backous D, Arriaga M, et al. Phase 1 clinical trial results of the envoy system : a totallly implantable middle ear device for sensorineural hearing loss. Otolaryngol Head Neck Surg 2004;131:904-916, p. 904, 907. http://envoymedical.ch/fr/esteem.htm

Cela implique qu’avant d’implanter un implant auditif d’oreille moyenne des essais avec des appareils auditifs conventionnels ont été effectués. Il n’y a pas de consensus accepté quant à la définition de l’échec d’appareillage.

Il est nécessaire d’enlever l’implant.

Articles liés